un peu de tout, un peu de moi

Un mot, un dessin, une réflexion... Parfois, c'est ici que commencera un roman, une nouvelle... C'est le lieu d'exposition de mes oeuvres.. Ce sont aussi mes réflexions sur tout et sur rien.

30 mars 2008

2 - Deux

La dualité, la rencontre de l'autre, l'altérité. Le premier nombre pair.

J'ai une affection particulière pour les nombres pairs, ils me semblent plus doux, plus sympathiques, plus accessibles que les nombre impairs.

Deux, dans sa graphie, c'est aussi un cygne voguant majestueusement sur l'eau. C'est l'attachement à la Terre avec une tentative de s'élever vers le Ciel.

Deux, c'est le Yin et le Yang, les complémentaires opposés, c'est la Terre et le Ciel, c'est l'aimant avec son côté positif et son côté négatif, c'est le courant qui passe.

Deux, c'est l'Autre, le grand Autre, miroir, complémentaire, opposé...

C'est la rencontre, je ne suis plus l'Un, seul, je suis avec l'Autre, cet Autre tellement différent de moi mais qui en même temps est tellement semblable qu'il me renvoie mon image. Puis-je exister sans l'Autre ? N'est-ce pas le regard de l'Autre qui me permet d'exister ? Le jour peut-il exister sans la nuit, la vie sans la mort, Dieu sans le Diable ? N'ai-je pas besoin d'être confronté au regard de cet autre pour définir qui je suis, quelles sont mes limites, quel est mon Moi. "Je pense donc je suis" ne devrait-il pas plutôt être reformulé ainsi "Tu penses donc je suis". Les exemples sont légions qui montrent ce besoin d'être confronté à l'altérité pour exister.

Dieu n'aurait-il pas créé l'Homme (à son image) pour exister ? En retournant la question: l'Homme n'a-t-il pas créé Dieu pour exister ? En allant plus loin dans le syllogisme, si Dieu nous a créé comme son Alter Ego, ne sommes nous pas nous même son "Diable", son Enfer face à son Paradis.

Notre monde a besoin de ce dualisme pour exister. L'histoire récente le montre encore: la guerre froide avait ceci de confortable que nous savions qui était l'ennemi, il y avait d'un côté le Bien, de l'autre la Mal, les relations, sans êtres saines, étaient simples même si certains tiers-mondistes ont tenté sans grand succès de les complexifier. Depuis le chute du mur de Berlin et la chute du communisme, le monde est plus complexe, nous avons perdu nos repères, nous avons perdu la dualité. D'où la tentation de certain de recréer cette dualité en définissant un "axe du Mal", en diabolisant ceux qu'ils croient être les ennemis... Une ennemi plus indéfinissable. Et aujourd'hui (2008), par rapport à la Chine, jeux olympiques et répression du Tibet, le jeu n'est pas clair car elle (le Chine) ne peut plus entrer dans une des catégories simple: "amie" ou "ennemie". Économiquement, nous (le monde occidental) en avons besoin. Idéologiquement (Droits de l'Homme, communisme), elle reste très loin des idéaux prônés (mais pas toujours appliqués) par les sociétés occidentales.

Il y a quelque chose "entre gris clair et gris foncé" dans notre monde et il y en a sans doute plus qu'avant ce qui nous déstabilise terriblement.

Encore un exemple ? La vie... Avant, la frontière entre la vie et la non-vie était claire car les sciences et techniques étaient loin du nomansland. Aujourd'hui, la frontière est ténue, indéfinie: quand commence la vie ? Entre l'embryon et le foetus ? Avant ? Quand finit-elle ? Plusieurs morts "cliniques" ont "ressuscité" et ont pu partager ainsi une NDE (Near Death Experience)... Mais quand est on vraiment mort ? Questions philosophiques qui se posent depuis Platon et même avant mais qui prennent une réalité toute différente aujourd'hui que nous approchons de ces frontières, que la dichotomie classique explose, devient floue...

Les institutions (nombreuses) qui ne comprennent pas cela ou qui ont du mal à l'intégrer perdent petit à petit leur crédibilité. Un seul exemple, mais de taille, l'Église catholique (en tant qu'institution) me semble louper cette prise de conscience...

Mais d'autres cherchent une troisième voie: c'est peut-être l'altermondialisme, ce fut le New Age, c'est peut-être certains courants écologistes, c'est peut-être certaines églises ou certains courants philosophiques,... Le monde se cherche.

sur le 0
sur le 1

Posté par xmarabout à 12:06 - Réflection - réflexion - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , , ,

Commentaires

  • Et toi? Tu l'as trouvé ton autre? Ton altérité?

    Posté par Djajdu, 02 avril 2008 à 22:30

Poster un commentaire